17 mai 2011

Excès

À trop fixer le sombre
J'en oublie la lumière

À trop frôler mon ombre
J'ai caressé mon envers

À trop goûter l'amer
J'en obscurcis mes rêves

À trop cracher sur l'espoir
J'en fissure mon sourire

L'horreur est humaine
Mais la Lumière ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire