Accéder au contenu principal

Articles

Les vertus de son silence

Il avait l'habitude de se balader (pour autant que je m'en souvienne) Au beau milieu de son vide De ce pas nonchalant, détaché, Il attendait que je vienne Vers son visage vierge de rides Son goût aérien, son parfum voluptueux Ses gestes précis et son regard clair Ce garçon avait tout du diamant Ce démon aux yeux d'ange bleus Faisait tout pour faire et défaire Les liens qu'il jugeait inutiles, indécents Comme je n'ai pas su écouter Les vertus de son silence Comme je n'ai pas su goûter L'amertume de sa souffrance Il me disait souvent qu'il savait déjà Tout ce qui l'attendait Tout, à la vibration près. Pauvre enfant trop conscient ou trop las Trop brillant et faussement gai Son regard sombre le trahissait
Articles récents

Nouvelle Telecaster

C'est avec fierté que je vous annonce avoir terminé ma nouvelle Telecaster ! Elle est née de l'envie de corriger les défauts de ma Firecaster que j'ai créée en 2011 . L'idée était simple : acheter une nouvelle Telecaster et l'équiper de tout le matériel installé sur la Firecaster qui partirait à la retraite... J'ai jeté mon dévolu sur une Harley Benton TE-90QM HH Trans Blue. Demi-caisse avec deux grandes ouïes, déjà équipée de deux humbuckers, corps en acajou avec un table en érable, manche fin avec vernis satiné. Les étapes : Démontage des mécaniques Démontage des micros Démontage de l'électronique Démontage du chevalet Pose (avec petite adaptation des dernières perces) du Tronical Tune PLUS à la places des mécaniques Pose des 2 micros Seymour Duncan SHPR-1 (avec leur berceau couleur crème avec micro-switch) Pose du chevalet LR Baggs fixed X-Bridge (avec capteur piezo intégré) Perce d'un troisième emplacement de potenti

La base de la créativité

 

Ce combat n'était pas le mien

Ce combat n'était pas le mien Gladiateur d'un monde oublié Blessé à cœur est en plein Milieu d'une arène éloignée Ce combat sanglant était vain Couvert d'amertumes et de fiel Pourtant je suis, glaive à la main, Ecrasé par le poids du Ciel Ce combat n'était pas le mien Genoux dans le sable enflammé Ils crient mon nom, je n'entends rien : Ce n'est pas mon nom qu'ils scandaient Photo by Cassi Josh

Avoir le courage de ses envies

 

La lucidité est cruelle

 

Naufragés immobiles

Le bout du tunnel, la lueur d'espoir... Pour nous tous, s'accrocher Naufragés immobiles Engourdis par les flots D'information continue Ebétés et perdus Assaillis jusqu'à l'overdose De contradictions péremptoires Alors s'accrocher encore et toujours Et croire en sa propre lumière Et coûte que coûte Se mouvoir en sur-place Vers la lueur au bout du tunnel