13 novembre 2016

L'amygdale aura toujours la priorité sur le cortex frontal. C'est pour ça que nous ne  voterons qu'avec nos peurs, jamais avec notre raison.