10 avril 2019

La toile de soi - Face à face

De la période bicéphale de JeF (dont 3 albums sont issus), j'ai toujours eu une préférence pour "Face à face" que je trouve cohérent, abouti, dense. Même sa pochette étrange me plaît.



Et parmi les titres - tous très travaillés, fouillés - je retiens "La toile de soi" sur... la construction de soi, justement. La basse 8 cordes en octaves, la voix de Franck doublée en chuchotant, la guitare en e-bow et les refrains aux harmonies étranges qui semblent s'élargir soudainement comme si la chanson prenait de l'air sans oublier le pont avec sa guitare très fuzz et son décalage 3/4 - 4/4 (à la manière  de Led Zeppelin dans Kashmir): tous ces ingrédients me surprennent. C'est comme beaucoup d'idées en très peu de temps.

Saurai-je être aussi inventif à l'avenir ? J'aime cette densité d'idées. Reste que je réécoute cette chanson écrite en 2003 avec plaisir teinté d'étonnement :

La toile de soi